Standard
Le joueur du Standard de Liège est finalement blanchi. Il ne sera donc pas suspendu et pourra disputer la rencontre de Jupiler Pro League prévue ce samedi contre Saint-Trond (18h). 

Pour la quatrième fois, Mehdi Carcela devait se présenter devant la commission des litiges suite à son expulsion lors du match du Standard à Waasland-Beveren. 

Le joueur préparant la rencontre face à Saint-Trond, il était représenté par Pierre Locht, conseiller juridique du Standard. Lors de l'audience, le parquet a à nouveau insisté sur le fait que le fameux tableau sur lequel se base la Pro League pour attribuer les sanctions qui découlent d'une carte rouge directe a bien été approuvé par cette même Pro League. Pour preuve, elle lit à haute voix le mail envoyé par Pierre François affirmant sur l'honneur que "le tableau des sanctions a bien été approuvé par la Pro League". Ce mail n'est toujours pas, aux yeux de Pierre Locht mais aussi des représentants du Club Bruges présents pour défendre Wesley, une preuve suffisante.

Mehdi Carcela avait été expulsé suite à un léger croche-pied dans les dernières minutes du match au Freethiel. Le parquet avait propose trois rencontres de suspension (et 3000 eur d'amende), sanction que le Standard n'avait pas accepté. Il avait ensuite écopé de deux journées (et 2000 eur d'amende), sanction qui n'avait pas été confirmée en appel. Pierre Locht avait en effet demandé une preuve que le tableau des sanctions sur lequel se base la commission des litiges ait été accepté par la Pro League, ce que cette même commission n'avait pas pu prouver.

Le clan Rouche a donc eu gain de cause et pourra compter sans interruption sur un pion important.

Wesley (Club Bruges) et Ocansey (Eupen) sont également blanchis.