Standard Collins Fai va parapher un contrat de quatre ans et demi avec les Rouches.

Cette semaine sera dédiée à la préparation du déplacement à Lokeren mais aussi à l’intégration des nombreuses recrues. Edmilson Junior a eu l’occasion de découvrir ses nouveaux partenaires durant la fin de stage à Alhaurin el Grande, contrairement à Milos Kosanovic, à Jean-Luc Dompé et à Gabriel Boschilia, qui ne participeront qu’aujourd’hui à leurs premiers entraînements collectifs, à 10 et 15 h.

Un autre élément les rejoindra très vite, à savoir Collins Fai. Ce défenseur latéral camerounais va, comme prévu, parapher un contrat portant sur les quatre prochaines saisons et demie avec le Standard. "Ce transfert a été une grande surprise pour moi, mais je suis très content", explique-t-il dans les médias roumains. "Je ne pensais pas que tout puisse aller aussi vite. Via un agent portugais, on m’a dit que le club était intéressé par mes services et j’ai répondu positivement. Voilà tout."

Il évoluait depuis trois ans au Dinamo Bucarest, sous les ordres d’un certain Mircea Rednic. Il est décrit comme un défenseur explosif, musclé et capable d’arpenter tout un flanc. Une sorte de Daniel Opare, en somme. Plus à l’aise sur le flanc droit, il pourra également concurrencer Darwin Andrade et Corentin Fiore sur l’autre aile lorsque Jelle Van Damme aura définitivement quitté le club. "C’est un grand pas en avant dans ma carrière. Ce transfert est un nouveau défi, j’espère pouvoir le relever et, ainsi, prolonger mon rêve", dit-il. "J’ai dû rapidement quitter la Roumanie, mais je reviendrai certainement pour saluer mes désormais anciens équipiers. Mon seul regret, c’est finalement de devoir m’habituer à un tout autre environnement alors que je m’étais bien acclimaté à la Roumanie."

Collins Fai espère maintenant "remporter un trophée avec le Standard". Un souhait partagé par l’ensemble du club, qui a décidé de se donner les moyens de ses ambitions durant ce mercato hivernal...