Standard

Les débats sur les dossiers concernant Wesley Moraes (Club Bruges), Mehdi Carcela (Standard), Eric Ocansey (AS Eupen) et Loris Brogno (Beerschot Wilrijk) ont à nouveau été reportés, a annoncé l'Union belge de football qui a donné un nouveau rendez-vous le 26 octobre à 13h00.

La commission des litiges d'appel de l'Union belge devait examiner les différents cas vendredi, mais a reporté les débats car elle estime devoir recevoir la preuve formelle que la Pro League a validé aussi le tableau indicatif des amendes de l'an dernier. Elle invite ainsi le parquet à apporter la preuve positive de l'approbation officielle de ce tableau indicatif des sanctions sur lequel la poursuite du parquet est basée.

Les quatre joueurs avaient été acquittés en appel le 25 août dernier par la commission des litiges parce que le nouveau tableau indicatif des sanctions n'avait alors pas encore été approuvé dans les règles par la Pro League.

Ce qui est le cas depuis le le 4 septembre dernier. Du coup la commission d'évocation avait décidé de reprendre le dossier, et de le transmettre à la commission des litiges d'appel, mais en se basant sur l'ancien tableau indicatif. La commission des litiges d'appel s'est voulu conséquente avec elle-même et veut être sûre que ce tableau a aussi été approuvé.

Le Parquet avait à l'origine requis six matches de suspension et 6.000 euros d'amende contre Wesley pour un coup de coude. Il en a déjà purgé deux vu que son appel n'était pas suspensif. Il risque donc de retourner quatre fois en tribune si la sanction est confirmée le 26 octobre. Ocansey pourrait se retrouver dans la même situation, alors que deux matches avaient été demandés pour Carcela et Brogno.