Standard Que sont devenus les héros de 2016?

Il y a deux ans, le Standard remportait la Coupe aux dépens de Bruges. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts et onze joueurs de l’époque ont quitté les travées de Sclessin.

Valdès : après avoir remporté le dernier titre de sa carrière, il a quitté Liège pendant les playoffs 2. S’en suit une dernière pige à Middlesbrough avant la retraite en 2017.

Fai : il a remporté le premier titre de sa carrière contre Bruges.

Scholz : titulaire indiscutable ces dernières saisons, il a perdu sa place avec Sa Pinto et a rejoint le Club cet hiver.

Kosanovic : devenu excédentaire, il a pris la direction de Göztepe, en Turquie, en début de saison.

Andrade : le latéral gauche est désormais rentré au pays, au Deportivo Cali.

Maniati s : quelques matches et puis s’en va. Contrat résilié pendant les playoffs 2, il est désormais à Alanyaspor.

Trebel : le capitaine de la finale a forcé son départ pour Anderlecht 6 mois plus tard.

Edmilson Jr : l’un des enfants de Sclessin est toujours une pièce maîtresse des Rouches.

Dompe : le premier buteur de la finale. Il s’est ensuite perdu à Eupen, avant de rentrer en France, à Amiens.

Dossevi : gêné par les blessure, il a perdu sa place et est maintenant prêté au FC Metz.

Santini : le buteur décisif a pris la route de Caen en septembre 2016.

Arslanagic : jamais titulaire, il est parti sauver Mouscron avant de rejoindre l’Antwerp.

Legear : le joker de luxe de Sclessin a rejoint STVV au début de cette saison.

Emond : Renaud est resté, pour le plus grand bonheur de tout le monde au Standard.