Standard

L’agent de Sébastien Pocognoli espère conclure un transfert cet été

LIEGE Sébastien Pocognoli a joué la carte de la sincérité dimanche en confirmant qu’il souhaitait un transfert.

“Des envies d’ailleurs ? Pas faux. Je mentirais en disant qu’il n’y a rien pour mon avenir. Il y a de l’intérêt mais encore rien de concret. Je laisse mon agent travailler” , a dit le back gauche après la victoire contre le FC Bâle.

Le problème, c’est que Poco a encore un contrat de deux ans. Que Felipe est déjà parti, que Laurent Ciman veut aussi quitter le Standard (Mons serait une piste très concrète) et que Daniel Opare a aussi des envies d’ailleurs. Bref, la direction rouche , qui n’a déjà pas apprécié de perdre contre son gré Meme Tchite et Gohi Bi Cyriac, ne va pas laisser partir tous ses défenseurs. Et elle aura plutôt tendance à garder les meilleurs...

“La situation n’est pas si différente de celle des joueurs déjà partis” , soutient l’agent de Sébastien Pocognoli. “C’est un joueur important pour le club mais, de son côté, il a envie de franchir un palier. Sébastien a rendu de bons services au Standard pendant deux ans et demi.”

Sous-entendu : en cas de bonne offre, le Standard ne devrait pas mettre des bâtons dans les roues du Diable Rouge et le laisser partir, comme cela a été le cas avec Felipe. La question est de savoir s’il y aura une bonne offre.

“Il y a de l’intérêt de clubs de D1 en Angleterre, en Espagne, en Allemagne... On analyse les possibilités, mais comme Sébastien l’a dit, ce n’est pas concret. On est encore loin d’un accord. Ce n’est pas évident de trouver un arrangement financier avec le Standard et avec le joueur. Un dénouement n’est pas prévu dans l’immédiat, mais on espère pouvoir conclure avant la fin du mercato , conclut l’agent.


Gershon, Opare, un transfert ?

Comment le Standard va-t-il remplacer Sébastien Pocognoli si le back gauche décroche un transfert ? Des solutions existent dans le noyau de Ron Jans. Rami Gershon préfère jouer dans l’axe de la défense mais a déjà joué back gauche. Back droit de formation, Daniel Opare a, lui aussi, déjà joué sur le flanc gauche de la défense. Tant avec le Standard qu’avec le Ghana, et avec l’un ou l’autre assist à la clé.

Le hic, c’est qu’il espère aussi un transfert… Reste le jeune Bonemme. Il a montré de belles choses durant la préparation, mais n’est pas encore prêt pour être titulaire. La solution pourrait donc être un transfert in. Il y a quelques semaines, le nom de Laurens De Bock, le back gauche de Lokeren international Espoir, avait circulé. Mais, comme pour Jérémy Taravel, la direction waeslandienne se montre gourmande.
© La Dernière Heure 2012