Standard Il reste quelques détails à régler mais, de toute façon, l’attaquant n’est pas à 100 %.

Les jours s’égrènent mais le Standard n’a pas encore officialisé l’arrivée d’un nouvel attaquant, pourtant désiré par Michel Preud’homme qui manque d’un profil puissant pour occuper le poste le plus avancé sur l’échiquier. Ce n’est plus un secret : Obbi Oulare est la cible prioritaire de la direction principautaire. À l’heure actuelle, la transaction (prêt avec option d’achat) n’a pas encore pu être bouclée car quelques détails doivent être réglés. Le staff liégeois devra donc préparer la prochaine venue de Saint-Trond avec Renaud Emond et Orlando Sa, comme c’est le cas depuis le début de la campagne.

Dans les gradins, l’impatience commence à se faire sentir car les fans aimeraient voir débarquer l’ancien buteur du Club Bruges, également passé par l’Académie Robert Louis-Dreyfus au cours de sa formation. Mais, finalement, rien ne presse la direction à finaliser ce dossier dans les plus brefs délais. Le joueur se remet encore d’une opération à la hanche, qui l’empêchait de jouer au maximum de ses possibilités depuis de très longs mois. Il travaille sur son retour en forme dans les locaux du réputé Lieven Maesschalck et espère être retapé pour le mois d’octobre.

Le Standard sait donc que quelle que soit la date de l’officialisation, il devra encore se passer de ses services quelques semaines. L’officialisation ne tient donc pas à un jour, tant qu’elle est actée avant le 31 août.