Standard

Buteur dimanche soir sur la pelouse du Jan Breydel lors de la défaite du Standard en Supercoupe (2-1), Edmilson Junior a, logiquement, disputé son dernier match sous le maillot liégeois à Bruges. 

Alors qu’il ne lui reste plus qu’une année de contrat, et malgré le fait que Bruno Venanzi ait déclaré vouloir le conserver et être prêt à le perdre gratuitement l’été prochain, le Belgo-Brésilien est tout proche de la porte de sortie. Il a confirmé après le match qu’il partait ce lundi pour le Qatar. Un contrat de quatre ans attend l’ailier de 23 ans… à Al Duhail, champion du Qatar et qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des Champions asiatique.

La semaine dernière, ce club huppé du championnat qatari jouant les premiers rôles s’est manifesté pour le Standardman. Des négociations entre clubs ont été entamées et, comme souvent avec les clubs qataris, elles se sont prolongées. Un accord définitif tournant autour de 6 millions € a finalement été trouvé, le Standard devant rétrocéder une partie à Saint-Trond, son club précédent. Edmilson, quand à lui, gagnera pas moins de 3.5M € net par an au Qatar. "Je sais que je vais recevoir des critiques pour ce choix, que tout le monde dira que c’est pour l’argent. Je vais assurer les arrières de ma famille. Les gens diront que j’avais une carrière devant moi et que je la gaspille pour l’argent mais je suis fort dans ma tête", précisait le joueur à l’issue de sa dernière rencontre.

Edmilson Junior prendra donc l’avion ce lundi matin. "C’était une semaine délicate pour moi, je n’ai pas beaucoup dormi mais on a pris la décision de partir. J’ai négocié avec la Fiorentina, la Real Sociedad et Porto mais je ne pouvais refuser ce que le Qatar me proposait. Le Standard avait accepté les autres offres mais mon choix se portait sur le Qatar. Je suis quelqu’un qui aime la vie. Là-bas, il y a la plage, le soleil, tout ce que j’aime. J’ai signé un contrat de quatre ans et je vais essayer de faire mes quatre ans."

En choisissant le Qatar, Edmilson n’a pas peur d’être oublié. "Ce sera peut-être le cas mais regardez Paulinho, il la signé en Chine et est ensuite parti à Barcelone. Attention, je ne me compare pas à Paulinho."