Standard Seuls deux attaquants présentent un meilleur taux de réussite en Belgique.

Le rendement de Mehdi Carcela et Edmilson Junior est logiquement mis en lumière. Mais si ces deux artistes peuvent briller, c’est également grâce au travail de l’attaquant de pointe, capable de s’effacer et de travailler pour le bien du collectif. Cela a encore été le cas dimanche, lorsque Renaud Emond a récupéré le ballon qui a amené son but.

Le Gaumais présente des statistiques plus qu’intéressantes depuis son retour au premier plan. Toutes compétitions confondues, il a disputé 31 matches et a inscrit 14 buts (8 en championnat et 6 en Coupe de Belgique). Il a trouvé l’ouverture toutes les 133 minutes (1.865 minutes jouées au total), sans oublier ses quatre passes décisives.

Depuis le 1er janvier, Renaud Emond est l’attaquant le plus efficace des playoffs 1 et même des attaquants belges en général. Mais, depuis le début de la campagne, deux buteurs présentent un meilleur taux de réussite. Hamdi Haraboui est le champion toutes catégories avec une rose toutes les 100 minutes (19 buts au total) mais l’attaquant waregemois présente le gros avantage de disputer les playoffs 2, une compétition qui ne semble pas trop intéresser les défenses…

Un seul joueur des playoffs 1 présente de meilleurs chiffres que le buteur du Standard. Il s’agit d’Emmanuel Dennis. L’attaquant brugeois a trouvé l’ouverture à 11 reprises en 1.261 minutes, soit une fois toutes les 115 minutes. Il a surtout cartonné en début de compétition, mais il s’est complètement éteint depuis lors…