Standard Renaud Emond est sorti du banc pour changer le cours du match contre l’Ajax

Nous sommes à l’heure de jeu et le Standard se dirige vers une défaite 0-2 qui aurait pu sonner le glas des ambitions européennes des Liégeois. Michel Preud’homme fait alors entrer Renaud Emond à place d’Orlando Sa et le match va tourner à l’avantage des locaux.

Certes, Mehdi Carcela a marqué le premier but liégeois tout seul, comme un grand, comme il en a déjà mis des dizaines. Mais ensuite, Renaud Emond a, sur son premier ballon de la rencontre, trouvé le poteau droit du gardien ajacide : "Je pense que si ma tête rentre, à ce moment-là du match, l’égalisation tombe plus tôt et nous aurions pu mettre le feu, surtout avec ce public qui a encore été merveilleux. Même à 0-2, ils nous ont soutenus."

Au final, c’est encore le Gaumais qui vient sauver les Rouches en marquant le penalty de l’égalisation, le but de l’espoir même : "Ce n’est jamais facile de marquer un penalty à la dernière minute, mais je le sentais bien. Marquer un but en Ligue des Champions est une sensation incroyable. Ce résultat change tout, car il nous laisse une possibilité de les éliminer, même si l’Ajax reste une grande équipe avec des grands joueurs. Nous sommes capables d’aller marquer deux buts là-bas et de nous qualifier."

Mais cette fin de match ne peut pas occulter le reste de la rencontre, où les Liégeois se sont laissé marcher dessus : "Pourtant, nous avions l’avantage dans les premières minutes, nous avions le ballon puis ce but est tombé. Mais même après le second but nous n’avons jamais baissé les bras. On va dire qu’au final c’est un résultat positif pour nous."