Standard

La Ligue des Champions derrière eux, les Standardmen vont désormais se concentrer sur le championnat et ensuite, dès septembre, sur la phase de poules de l’ Europa League .

Après avoir atteint les quarts de finale de la compétition en 2010 et les huitièmes en 2012, le Standard a, n’en déplaise à son coach, totalement snobé la compétition la saison dernière, présentant un bilan humiliant d’un point sur dix-huit.

Désormais de retour dans la compétition, les Rouches ont une revanche, ou plutôt six, à prendre !

"L’ Europa League a moins de saveur que la Ligue des Champions . Il s’agit tout de même d’une Coupe d’Europe. On se doit de jouer le coup à fond" , précisait De Camargo.

De son côté, Guy Luzon annonçait la couleur. Celui qui avait considéré la phase de poules de la saison dernière comme un immense laboratoire pourrait, de nouveau, avoir recours à la rotation !

"Il est certain que le championnat passera avant la Coupe d’Europe. La compétition belge sera prioritaire. On veut faire mieux que la saison dernière ! La rotation ? Je ne peux pas répondre maintenant. Cela dépendra du noyau et des blessures."

Pour Ricardo Faty, il y avait tout de même du positif après cette élimination.

"Le positif ? C’est l’ Europa League ! La Ligue des Champions est derrière nous. Concentrons-nous sur le championnat mais aussi sur l’Europa League qui est importante."

Absent la saison dernière, Jorge Teixeira a tout de même été mis au courant de la campagne désastreuse de ses coéquipiers. "J’ai appris pour le point sur dix-huit. On se doit de faire mieux. OK, le championnat est plus important mais il s’agit tout de même de l’image du club à l’échelle européenne. On doit fièrement représenter le blason."

Quant au tirage au sort, le Portugais a émis un souhait. "J’espère que nous aurons des équipes de qualité et surtout qu’on aura l’occasion d’aller au Portugal !"

Réponse vendredi après-midi.


"Rien à aller chercher en C1"

Fautif sur le penalty qui amène le 2-0, Jelle Van Damme reconnaissait avoir fait faute sur Smolnikov.

"Il y a bien un contact mais il est très léger. Le Russe joue admirablement bien le coup. Je voulais tacler mais je sentais que j’étais trop loin."

S’il était déçu tout comme ses coéquipiers de ne pas disputer la Ligue des Champions, Jelle Van Damme dressait un constat plutôt réaliste du niveau de jeu de son équipe.

"Pour être honnête, nous n’avions rien à aller chercher dans cette compétition. Ce n’est pas uniquement le cas du Standard mais bien du football belge en général qui n’est pas mûr pour la Ligue des Champions. La saison dernière, nous avions déjà rencontré des difficultés… en Europa League !"

Une compétition que les Rouches vont redécouvrir dès le mois de septembre avec, espérons-le, un peu plus de réussite.

"J’espère qu’on va jouer l’ Europa League à fond mais avant tout, concentrons-nous sur le championnat dans lequel nous devons afficher un tout autre visage et cela commence dès dimanche à Lokeren."