Standard Ils n’ont pas révélé de déchirure aux adducteurs. Bokadi, lui, a rejoué tandis qu’Oulare est dans les temps.

Sorti après un quart d’heure de jeu contre Saint-Trond, Sébastien Pocognoli devait passer des examens ce lundi pour définir la gravité de sa blessure. Touché aux adducteurs de la jambe gauche, le capitaine liégeois redoutait une déchirure qui aurait pu le tenir à l’écart des terrains pour de longues semaines.

Les examens pratiqués sur le capitaine des Rouches étaient de nature rassurante puisqu’ils n’ont pas permis de détecter une éventuelle déchirure. Des examens complémentaires doivent être effectués ce mardi afin de connaître l’indisponibilité exacte de Sébastien Pocognoli.

La bonne nouvelle du jour provenait de l’Académie où, en soirée, Bope Bokadi était titulaire avec les U21 liégeois (largement renforcés par des membres du noyau pro comme Bodart, Goreux, Vanheusden, Kosanovic, Miangue, Bastien, Balikwisha et Carlinhos) contre Courtrai. Victime d’une rupture des ligaments croisés en octobre dernier ainsi que d’une rechute en début de saison, le Congolais entrevoit enfin le bout du tunnel.

Enfin, Obbi Oulare, qui vient de signer un contrat de location d’un an avec option d’achat, voit également sa rééducation (hanche) toucher à sa fin. L’attaquant belge est même dans les temps. Oulare pourrait reprendre avec le groupe dans les semaines qui viennent.