Standard

L'histoire d'amour entre Mircea Rednic et le Standard vient de prendre fin ce lundi. C'est l'Israélien Guy Luzon (37 ans) qui le remplace


LIEGE C'était un peu la question du jour du côté des Rouches. L'entraîneur roumain, Mircea Rednic, allait-il être reconduit à son poste ? La réponse est donc connue et négative. Après un dernier 7-0 à domicile face à Gand en match retour des barrages pour l'Europa League (PO1/PO2).

Les Rouches seront donc entraînés la saison prochaine par l'Israélien Guy Luzon (37 ans), l'actuel entraîneur de l'équipe espoirs d'Israël.

Il avait auparavant entraîné le Maccabi Petah Tikva, Hapoel Tel Aviv et Bnei Yehuda. Sa venue en bord de Meuse, où il a signé pour un an, constituera sa première expérience à l'étranger. Luzon rencontrera les membres du staff actuel avant de faire son staff.

Duchâtelet: "Il n'a jamais été question de Vercauteren ou de Girard"

"Le contact, qui n'était pas alors une négociation, date du mois de décembre", selon Roland Duchâtelet. "Notre directeur sportif, Jean-François de Sart a eu l'occasion de voir à l'œuvre les Espoirs israéliens. Il s'est entretenu avec leur entraîneur parce qu'il a été séduit par le style de son équipe. Nous avons continué à suivre les évolutions de Guy Luzon".

On pourrait donc croire que la décision de ne pas prolonger Mircea Rednic ne date pas d'aujourd'hui...

"Ce n'est pas aussi radical que cela", assure le président du Standard. "Cependant il fallait se tenir prêt à changer quelque chose. Nous n'avons pas chercher à gauche et à droite un nouveau stratège. Ainsi, je peux vous assurer qu'il n'a jamais été question de Franky Vercauteren ou de René Girard. Jamais!"

Concernant le manque d'expérience de Guy Luzon, qui n'a jamais évolué en dehors d'Israél, Roland Duchâtelet a clamé: "Si vous ne donnez jamais une chance à un jeune entraîneur, vous ne saurez pas ce qu'il vaut..."

Mircea Rednic: "Le président Duchâtelet ne me garde pas"

Roland Duchâtelet avait rendez-vous avec Mircea Rednic ce midi avant de donner sa conférence de presse dans la foulée. L'entretien n'a duré que quelques minutes.

"Je me suis levé après 5 minutes car j'ai compris que Roland Duchâtelet ne comptait pas me prolonger et qu'il n'avait pas d'argument valable", souffle Rednic. "Un problème financier? On n'a pas eu le temps d'aborder le sujet. Je suis très déçu car je voulais rester. C'est sa décision, que je prends comme un manque de respect après le travail effectué. Je donnerai une conférence de presse demain."

Après la victoire contre Gand dimanche, synonyme de qualification européenne, les supporters et les joueur avaient été unanimes: il fallait prolonger Rednic. Le président Duchâtelet en a décidé autrement. Il s'exprimera sur le sujet à 13h30.





© La Dernière Heure 2013