Standard

Avec l’élimination en Coupe d’Europe, la rotation opérée par Guy Luzon ne s’impose plus vraiment. "On verra. Mais je resterai fidèle à mes principes. Comme chaque fois, j’alignerai tout simplement la meilleure équipe possible à mes yeux", élude le coach du Standard. "La rotation permet à la fois de ménager les joueurs et d’en contenter plus que si ce sont toujours les mêmes qui jouent."

Ce n’est pas l’avis de tous les Standardmen, évidemment. Les joueurs clés veulent jouer davantage. Pareil pour Yohann Thuram, qui a dit qu’il n’accepterait pas d’être sur le banc toute la saison. "Pourquoi je ne fais pas de rotation pour les gardiens ? C’est un poste unique. On peut faire tourner dans les autres secteurs du jeu, mais pour les gardiens il faut une hiérarchie claire. Bien sûr, si le n°1 ne donne pas satisfaction, le n°2 reçoit sa chance. Mais les faits le démontrent: cette saison, Kawashima est le meilleur gardien de Belgique."

Voilà un avis qui suscitera le débat chez les supporters. De notre côté, nous avons déjà demandé l’avis de trois spécialistes dans le domaine des gardiens: Eric Deleu, Nico Vaesen et Bruno Taverne.

Quel est leur trio des meilleurs gardiens cette saison en Belgique ? Et quid de Kawashima ? Lisez plutôt...


Bruno Taverne: "Les chiffres plaident en sa faveur"

Bruno Taverne, ancien gardien de but, est désormais commentateur pour la chaîne BeTV. La première place de son top 3 va à… Eiji Kawashima. "Malgré tous ses défauts, force est de constater que les chiffres plaident pour lui. À huit reprises, Kawashima a gardé le zéro. Certes, il y a un peu de provoc dans mon analyse mais, de nos jours, c’est la rentabilité qui prime sur la qualité."

Juste derrière, on retrouve le portier du Club Bruges. "Ryan est un gardien explosif qui dispose d’une grande force physique. Il n’a encaissé que sept buts de plein jeu, ce qui est tout de même une belle statistique."

Sur la troisième marche du podium, Bruno Taverne place Köteles. "Le gardien de Genk est très régulier. Köteles est bon sur sa ligne et rassure également sa défense, notamment sur penalty."

On l’aura compris : Bruno Taverne partage donc l’avis de Guy Luzon lorsque ce dernier déclare que Kawashima est le meilleur portier du pays. "Avec de telles statistiques, même Mourinho dirait qu’il dispose du meilleur gardien du monde. Mais cela cache tout de même les erreurs tactiques qui sont nombreuses dans le chef de nos gardiens qui sont rarement corrigées."

Pour Bruno Taverne, la formation des gardiens en Belgique laisse à désirer. "Il y a un gros problème au niveau de la formation chez nous. Cette dernière n’est pas prise au sérieux. D’une manière générale, nous n’avons pas beaucoup d’entraîneurs de gardiens qualifiés pour ce poste. Il suffit de regarder le nombre d’erreurs tactiques commises par les gardiens de l’élite."


Eric Deleu: "Pas assez fort dans le jeu aérien"

Ancien mentor du Japonais à Sclessin, Eric Deleu, qui s’occupe aujourd’hui des portiers du Cercle Bruges, a un regard et un avis d’expert sur les portiers.

L’ancien gardien du RWDM dresse ainsi son top 3 des meilleurs gardiens depuis le début de la saison. Pour la première marche du podium, Eric Deleu va chercher chez le voisin du Club. "À mes yeux, Ryan est un gardien complet. Depuis le début de la compétition, il a sauvé pas mal de points. L’Australien répond à tous les critères que l’on recherche chez un portier moderne. Il est explosif, fort sur sa ligne tout comme dans le jeu aérien. Il est également doté d’une très bonne relance, ce qui est très important de nos jours. Ryan n’était peut-être pas très connu en Belgique, mais je peux vous dire que, dans le monde des gardiens, il s’était déjà fait un nom."

En deuxième position, Eric Deleu place Silvio Proto. "Malgré sa blessure, Silvio reste tout de même ce qui se fait de mieux dans notre compétition. Il a déjà rendu de fiers services à Anderlecht. C’est juste dommage qu’il se soit blessé."

Pour ce qui est de la troisième place, cela devient plus compliqué. "Plusieurs gardiens pourraient prétendre à cette place. Je pense à Bossut et Keet qui sont réguliers tout comme Joris Deel sur les cinq derniers matches."

Quant à Kawashima, Eric Deleu n’est pas d’accord avec Guy Luzon. "Eiji est un très bon gardien. Cependant, il n’est pas complet et c’est ce qu’on demande à un portier moderne. Il est très bon sur sa ligne mais toujours en délicatesse dans le trafic aérien et dans la relance rapide."


Nico Vaesen: "Un gardien à l'ancienne"

Comme Eric Deleu, Nico Vaesen, ancien gardien reconverti en agent de joueurs, est agréablement surpris par le début de saison de Mathew Ryan. "C’était un inconnu lors de son arrivée à Bruges et il se fait une place dans la hiérarchie des bons gardiens. Ryan est un portier moderne qui sait jouer des deux pieds et qui m’impressionne dans le jeu aérien. C’est une belle découverte. Je le place sur la première marche de mon podium."

Juste derrière l’Australien, Nico Vaesen positionne le portier de Genk, László Köteles. "Cette saison, que ce soit en Europa League ou en championnat, le portier hongrois a gagné beaucoup de points pour Genk. Il est très régulier même si, à mes yeux, il ne sera jamais un top gardien."

Enfin, en troisième position, on retrouve Silvio Proto. "Silvio est et restera un des meilleurs portiers de notre compétition. J’associerais aussi Keet de Courtrai."

Pour Nico Vaesen, Eiji Kawashima n’est donc pas le meilleur gardien de l’élite. "Cette saison, il est meilleur. Le mérite en revient à Jos Beckx qui, en un laps de temps réduit, l’a bonifié. Cependant, à l’instar de Köteles, Kawashima n’est pas un gardien du top. C’est un keeper à l’ancienne, moins fort du pied et dans le jeu aérien."