Standard 1. "Le jeu dangereux de Sa Pinto." "C’était une erreur du T1 rouche de ne pas faire débuter Carcela : il l’a corrigée en seconde mi-temps. Si Carcela n’avait pas été prêt à jouer, il n’aurait même pas figuré dans le groupe… Ce joueur n’est pas quelqu’un que l’on met sur le banc. Dès qu’il est monté, on a vu la différence : il a magnifié Edmilson et Mpoku, et il a été décisif. Dans une moindre mesure, c’était aussi un risque de ne pas faire débuter Agbo - qui est l’un des meilleurs numéros six en Belgique - pour titulariser Cimirot. Sa Pinto a donc joué un jeu dangereux. Mais au final, il a gagné. Et un entraîneur qui gagne est un entraîneur qui a raison." (...)