Standard

À 24 heures de la rencontre entre le Standard et l’Ajax pour le compte du troisième tour préliminaire de la Ligue des champions, l’entraîneur ajacide Erik Ten Hag et le milieu de terrain danois Lasse Schöne étaient en conférence de presse à Sclessin.

Lasse Schöne: "Le Standard est une belle équipe"

"Nous sommes favoris? Peut-être sur papier car le Standard est une belle équipe, qui va jouer à domicile. Nous devons éviter la surprise comme l’année dernière (contre Nice). La pression pour aller en Ligue des Champions? Le mois d'août a été agité, ily a eu beaucoup de transferts mais dans notre vestiaire, on sait comment ça va mais nous sommes tranquilles. Le groupe est calme. Si je vais quitter le club? Je me sens bien ici et pour moi il n’est pas question de partir."

Erik ten Hag: "Blind? Il est prêt à jouer"

"Les transferts et l’ambiance? C’est un top club, c’est l’Ajax, il faut de la concurrence, il faut faire avec et garder un bon groupe et notre jeu, qui est le jeu de l'Ajax. Nous n’avons pas encore commencé le championnat, des joueurs sont revenus tard de la Coupe du monde, il y a des blessés. Oui il y a eu des discussion pour une histoire de numéros. Le Standard utilise la fameuse tactique des clubs belges contre les Hollandais: ils disent qu’ils ne sont pas favoris. Mais ça reste du 50/50. Tactiquement il y aura match, je le répète. Les Hollandais doivent être humbles par rapport aux Belges après la Coupe du Monde.

Nous allons jouer notre football comme nous l’avons toujours fait, même si nous avons évolué dans notre football. On s’attend à une opposition assez forte, un jeu offensif de la part du Standard. La composition de l’équipe? On changera peut-être 2-3 joueurs, tout le monde est prêt. Blind? Il est prêt à jouer il a joué contre Wolfsburg donc il pourrait être là.Sans lui, l’équipe a déjà été très bonne, et en plus avec la même équipe on peut très bien changer de tactique. Ce n’est pas possible pour l’Ajax de ne pas aller deux années de suite en Ligue des Champions. C’est à nous de faire maintenant le nécéssaire pour atteindre les poules."