Standard

Pour ce mercato, la direction liégeoise avait ciblé deux postes : celui de médian défensif et un profil davantage offensif. Mais cela n’a pas empêché les dirigeants de prospecter plus largement. 

C’est ainsi que les dirigeants ont pensé à l’ancien Brugeois, Maxime Lestienne. Le joueur de 25 ans plaît à Olivier Renard depuis plusieurs années. Sur une voie de garage au Rubin Kazan où il compte 353 minutes de temps de jeu (deux buts et un assist), le Belge doit se trouver un nouveau port d’attache en ce mois de janvier. L’intérêt le plus concret émanait du championnat de Turquie où Trabzonspor était tenté de s’attacher ses services. 

Le club turc aurait ainsi fait une offre de 2,5 millions d’euros à son homologue russe qui, en proie à des soucis financiers, a décliné. Dans une récente interview, Maxime Lestienne a fait comprendre qu’il n’était pas résolument opposé à un retour en Belgique. Mais voir Maxime Lestienne porter le maillot du Standard sera extrêmement difficile, voire impossible tant les négociations seraient compliquées à mener. Arrivé en Russie en juillet 2016, Lestienne est sous contrat jusqu’en 2020 et Kazan espère en récupérer, au mieux, 5 millions d’euros.