Standard

Comme nous vous l'annoncions mardi matin, le défenseur brésilien ne prestera pas sa dernière année de contrat.

Le torchon brûle entre le Standard et son défenseur brésilien Kanu. Depuis plusieurs jours, des déclarations du joueur de football dans la presse laissaient entendre que n'ayant pas trouvé d'accord avec la direction liégeoise Kanu menaçait de rompre son contrat.

Le Standard a réagi mercredi soir via son site internet. "En date du 27 juin, Kanu ne s'est pas présenté à l'entraînement, et ce sans la moindre excuse. Il a également arrêté de répondre aux appels du staff sportif", s'est étonné le club de Sclessin. "Plus tard dans la journée, le Standard de Liège a reçu un courrier des représentants du joueur stipulant que celui-ci cassait son contrat avec effet immédiat sur base de la Loi de 78."

Le Standard se dit "choqué" par l'attitude du joueur et regrette que celui-ci ait systématiquement refusé les propositions successives de prolongation du club, qui entend défendre "avec la plus grande fermeté ses intérêts dans ce dossier".

Kanu, 30 ans, est lié par un contrat jusqu'en 2015 avec le Standard, qui précise aussi qu'il n'a reçu aucune offre et aucune demande d'informations pour ce joueur ces derniers mois.