Standard

Le Standard n'a pas fait les choses à moitié contre Genk (5-0) dimanche en clôture de la 7e journée des playoffs I.

Grâce à Mehdi Carcela (9e, 88e), Renaud Emond (51e), Edmilson (79e) et Duje Cop (83e), les Rouches (38 points) restent troisièmes à deux points d'Anderlecht, chez qui ils se déplacent jeudi. Plus tôt dans la journée, Anderlecht s'est imposé 1-2 chez le leader, le Club Bruges (42 points). La rencontre entre les deux formations les plus spectaculaires des playoffs I a été lancée par Genk. Bojan Nastic a adressé une balle sur mesure à Aly Samatta mais Guillermo Ochoa a déjoué la tentative à bout portant du Tanzanien (5e). Si le gardien mexicain a bien joué le coup, cela n'a été le cas pour Danny Vukovic sur un tir de Carcela (9e, 1-0).

Dans la foulée, Kostas Laifis s'est mis en évidence. Sur corner de Carcela, le défenseur grec a placé de la tête le ballon juste au-dessus (13e). Puis, il est intervenu sur Leandro Trossard, lancé en profondeur par Siebe Schrijvers (20e). Si sa réaction s'était fait attendre, Genk a poussé le Standard à miser sur le contre. Après avoir mis Joakim Maehle dans le vent, Edmilson a tenté de servir Emond mais Sébastien Dewaest a déjoué le plan (32e).

Le Standard y mettait du coeur. Parfois un peu trop comme Uche Agbo: averti pour une faute sur Ruslan Malinovskyi (37e), il ne jouera pas le Clasico jeudi à Anderlecht. Par contre, Paul-José Mpoku a réussi un beau tackle sur Thomas Buffel bien lancé par Trossard (42e).

Comme en première période, les deux équipes ont multiplié les pertes de balle. Carcela a profité d'une erreur de Joseph Aiddo pour plonger rapidement vers le but avant de céder le ballon à Emond, qui n'avait plus qu'à le balancer dans le but vide (51e, 2-0). Philippe Clement a alors sorti Schrijvers pour Alejandro Pozuelo (56e) et Buffel pour Dieumerci Ndongala (57e). Mais cela n'a pas changé grand-chose notamment parce que Pozuelo a manqué une grosse opportunité (58e).

Les jeux étaient faits: Edmilson a marqué son 5e but dans ces playoffs (69e). Monté au jeu (70e), Cop a prouvé une fois encore que les changements de Ricardo Sa Pinto sont payants (83e) et Carcela a signé un doublé (88e).

Les réactions

Renaud Emond (Standard de Liège) : "On doit travailler tous ensemble, on a bien embêté cette équipe de Genk, c'est ce qu'on voulait. On doit rester cohérent dans ces PO1, il faut qu'on prenne match après match et être invaincu à domicile. On verra ensuite à Anderlecht et pour le reste du championnat."

Dieumerci Ndongala (KRC Genk) : "Ils étaient plus forts que nous, plus matures. Il va falloir qu'on se relève au plus vite. On ne marque pas nos occasion et eux ils marquent toutes leurs occasions. On a deux matchs à domicile mais rien n'est perdu, après une défaite comme ça, il va falloir vite relevé la tête."

Sébastien Dewaest (KRC Genk) : "Quand on prend le deuxième but on n'y était plus. On devra analyser le match pour voir ce qui n'a pas fonctionné."

Philippe Clément (entraîneur KRC Genk) : "Il n'y avait plus d'équipe mentalement. Je suis prêt pour le prochain match et maintenant c'est aux joueurs à l'être."

Mehdi Carcela (Standard de Liège) : "On a fait un bon match, on a montré qu'on était beaucoup plus forts qu'eux. Avant il y avait plus de déchets dans mon jeu que maintenant. On va prendre match par match sans se poser de question et on va essayer de gagner tous les matchs. On verra pour la suite. On travaille comme une famille et ça on le voit sur le terrain."

Sa Pinto (entraîneur du Standard de Liège) : "Si cette équipe ne parvient pas à rester modeste, on ne pourrait pas faire ce qu'on fait actuellement. C'est la meilleure équipe jusqu'à présent en PO1, tout le monde travaille pour l'équipe."


REVIVEZ LA RENCONTRE EN DIRECT COMMENTE