Standard Ils devaient séjourner à Tubize, là où le Standard partira en mise au vert. Par souci déontologique, ils iront donc à Knokke

Ce mardi, les joueurs liégeois ont repris le chemin des entraînements après avoir bénéficié d’une journée de congé au lendemain de l’incroyable remontée signée sur la pelouse ostendaise. Pour cette première séance de la semaine, Ricardo Sa Pinto a pu compter sur l’ensemble de ses joueurs, si ce n’est les traditionnels Merveille Bokadi et Zinho Vanheusden, toujours occupés par leur rééducation.

Sans surprise, le staff technique a décidé de partir en mise au vert à la veille de la finale de la Coupe de Belgique. Ricardo Sa Pinto y tient tout particulièrement depuis son arrivée en bord de Meuse, considérant qu’il était toujours préférable d’avoir ses joueurs sous la main. Ce vendredi, les Liégeois quitteront donc l’académie Robert Louis-Dreyfus en milieu d’après-midi (15 h) pour se rendre au centre d’entraînement de la fédération belge. Ils occuperont donc les mêmes locaux que les Diables rouges lors des différents rassemblements internationaux.

Cette décision n’est pas sans conséquence, car, théoriquement, les arbitres devaient également occuper les lieux pour leur traditionnel stage de préparation pour les prochains playoffs. "Ce stage était prévu depuis le mois de juillet, explique Johan Verbist, le patron des arbitres. Le Standard a rentré sa demande et j’ai trouvé qu’il n’était pas correct, sur un plan déontologique, qu’un participant à la finale de la Coupe de Belgique occupe le même hôtel que les arbitres. Car nous serons en pleine préparation et tous les sifflets et chargés de la vidéo seront présents. Pour cela, j’ai choisi de faire ce stage ailleurs."

Les arbitres se rendront donc à Knokke pour peaufiner leur préparation pour les dix dernières journées de compétition. Ricardo Sa Pinto n’aura donc pas l’occasion de boire un petit verre avec ses arbitres préférés…