Standard En marge du Fan Day , Alexandre Grosjean a donné plus de précisions sur les futurs travaux à Sclessin

Le Fan Day est une date spéciale dans le calendrier des supporters rouches. Déplacée début septembre pour cause de surcharge du calendrier, cette édition 2018 aura réuni entre 10.000 et 15.000 spectateurs. L’occasion pour tous de visiter le stade Maurice Dufrasne en long et en large mais aussi d’assister à la présentation du noyau pro. Elle s’est faite sous le soleil, avec Oulare, sans Lestienne (son épouse a accouché samedi soir) et devant des tribunes finalement assez vides. La faute à la séance de dédicaces, programmée juste après la présentation : les supporters ont préféré faire la file pour avoir une signature ou une photo plutôt que de venir dans le stade applaudir le petit défilé des joueurs.

À propos du stade, Alexandre Grosjean a profité de l’événement pour donner un peu plus de précision quant à l’avancée du dossier des travaux du stade : "Un appel d’offres a été lancé. Nous attendons de voir qui veut effectuer le chantier du stade. Nous espérons débuter les travaux dès 2020."

Pour rappel, le stade passerait de 28.000 à 34.000 places, il disposerait de près de 1.200 places de parking et serait associé à de multiples activités étendues sur 15.000 m². Côté Meuse, on retrouverait de nouveaux immeubles accueillant des fonctions mixtes (horeca, fitness, crèche…). Le long de la tribune T3, 2.000 m² de commerces et de loisirs devraient permettre aux supporters d’être déjà au Standard avant même d’avoir pénétré dans l’enceinte.