Standard Le coach des Rouches se dit satisfait du jeu produit même s’il sait que son Standard peut encore mieux

Après avoir quasiment réalisé un exploit mardi dernier contre l’Ajax (2-2), le Standard de Michel Preud’homme doit, ce samedi soir, revenir à d’autres préoccupations avec la réception du Cercle Bruges. Les Liégeois auraient donc tort d’avoir le match retour de mardi prochain à Amsterdam en tête. MPH, lui, est focalisé sur la réception des promus.

"Le Cercle évolue dans un système plutôt rare en Belgique avec un 4-4-2 en losange. C’était plus courant par le passé. Mais ce qu’on constate dans cette équipe, c’est qu’il y a une véritable volonté de jouer un football positif. Là où Waasland-Beveren a totalement modifié sa façon de jouer la semaine dernière, je ne pense pas que le Cercle en fera de même."

Samedi soir, les Liégeois disputeront donc leur cinquième match officiel avec la Supercoupe et le match aller contre l’Ajax. En quelques semaines, les troupes de Preud’homme ont déjà bien évolué. "Une fois que l’on a relâché la pédale du physique, qui était nécessaire durant la préparation, on a vu apparaître notre jeu, précise Preud’homme. Mais il y a encore énormément de choses à faire. Lorsque tout le monde sera disponible, vous verrez davantage de variation dans le positionnement. Mais pour le moment, c’est plutôt pas mal. La perfection, cela n’existe pas mais il faut encore du temps pour s’approcher du meilleur niveau."