Standard Paul-José Mpoku veut oublier le nul face au Cercle au plus vite et se concentre déjà sur le match de mardi.

Sans inspiration, les Rouches n’ont donc pas été en mesure de faire le plein de confiance samedi, à quelques jours d’un affrontement capital à Amsterdam, ce mardi soir, face à l’Ajax. Mais pour Paul-José Mpoku, ce contretemps ne doit en rien entamer la motivation des Standardmen. L’international congolais croit en la bonne étoile liégeoise.

Paul-José, comment expliquer ce faux pas face au Cercle ?

"Il n’y a rien à dire si ce n’est qu’on n’a pas été à la hauteur que ce soit en matière d’occasions ou encore techniquement parlant. Il faut aussi féliciter l’adversaire qui ne nous a pas laissé jouer. Il y a un match mardi, on doit oublier celui de samedi au plus vite."

C’est un match instructif pour vous ?

"Oui car il faut qu’on en tire beaucoup de leçons pour la suite des événements. À Waasland, à l’extérieur, on avait au moins eu des occasions mais là, à domicile, on se doit de faire plus."

La tête n’était-elle pas un peu à Amsterdam ?

"Je ne pense pas car on sait qu’il faut gagner des points au plus vite compte tenu du fait que nos concurrents sont en forme. On l’a dit, on veut être présent dès le début. Avant le match, on a dit qu’on ne devait pas penser à l’Ajax."

Comment jugez-vous le départ de ce nouveau Standard ?

"Je ne dirais pas que c’est insuffisant mais il est vrai que les gens attendaient davantage de nous. Mais il ne faut pas oublier qu’on joue l’Europe et que plusieurs joueurs ne sont pas prêts."

On verra un autre Standard ce mardi soir ?

"Si on aspire à se qualifier, c’est obligatoire. Mais si on continue de la sorte, l’issue ne pourra être positive. On n’a pas envie d’aller ramasser là-bas (sic)."

L’Ajax a également perdu des points à domicile en laissant au repos plusieurs titulaires.

"Cela ne veut rien dire. L’Ajax reste une grande équipe. Mardi, ce sera un autre match."

Vous sentez vraiment qu’il y a un coup à jouer ?

"Dans la vie, tout est possible. La saison dernière, on a démontré que tout était possible avec le Standard, on va essayer de le montrer à nouveau mardi."