Standard MPH veut retravailler avec l’attaquant, qui attend que cela bouge entre les clubs.

Après avoir récupéré Orlando Sa, revenu au bercail après cinq mois passés en Chine, le Standard attirera-t-il encore un autre attaquant ? C’est encore dans l’ordre du possible. On le sait, le profil de l’ancien Brugeois, Obbi Oulare, plaît à Michel Preud’homme.

Opéré à la hanche en avril et actuellement en pleine revalidation, Obbi Oulare hésiterait, selon certains, à rejoindre le Standard. C’est faux. La vérité est qu’il y a un intérêt réciproque entre les deux parties, et MPH le sait, mais le dossier ne dépend pas de l’attaquant.

C’est à la direction rouche d’avancer ses pions, notamment avec Watford où le joueur, prêté la saison passée à l’Antwerp, est sous contrat jusqu’à juin 2021. Tant qu’il n’y a pas d’accord entre les clubs, un joueur sous contrat (à moins qu’il ne lui reste que six mois de contrat) ne peut pas négocier avec un autre club sans y être autorisé. Dans le camp Oulare, on sait donc qu’il y a un intérêt du Standard, son club formateur, mais on est en position d’attente. Parce que c’est la seule attitude à adopter dans le contexte actuel.

Toujours dans le sens des arrivées, libre de tout contrat, tout comme Maxime Lestienne, David Henen est plus qu’ouvert à un retour au Standard. À Liège actuellement, l’ancien attaquant pourrait avoir un échange avec Michel Preud’homme prochainement. "Le Standard serait une belle étape", a-t-il récemment précisé.

Une ou deux arrivées pourraient bien signifier des départs dans le secteur offensif qui compte déjà Orlando Sa, Renaud Emond, Duje Cope mais aussi Ryan Mmaee qui est revenu de prêt. Après avoir effectué la préparation avec le groupe, au cours de laquelle il aura disputé six mi-temps (Sprimont, Waremme, Nancy, Sparta Rotterdam, Beerschot et Tubize), inscrivant un but à Waremme, Ryan Mmaee (20 ans) n’entrerait malheureusement plus dans les plans du staff sportif. D’autres joueurs seraient autorisés à quitter, définitivement ou temporairement le club. Il s’agirait de Kosanovic, Luchkevych ou encore Carlinhos.