Standard

Pierre François confirme "des négociations en bonne voie" : le transfert sera réglé ce soir ou lundi

Nong : "Jouer sur les deux tableaux"


Victoire impérative pour les Rouches


LIÈGE Le Standard va bientôt officialiser un gros coup sur le marché des transferts. Sébastien Pocognoli, arrière gauche de 22 ans formé chez les Rouches avant de filer à Genk puis à l’AZ Alkmaar, signera dans les prochaines heures un contrat longue durée à Sclessin et deviendra l’un des transferts les plus chers de l’histoire du club.

En décembre déjà, la rumeur avait été lancée.

“Le Standard est un club attractif mais il faut regarder où j’en suis dans ma carrière. Je veux franchir un palier supplémentaire et aller plus haut. Là, je suis bien à l’AZ où j’ai prolongé en début de saison jusque juin 2014” , avait-il dit après Standard-AZ en C1 .

Depuis, la situation a fortement évolué. L’AZ est largué en championnat et éliminé de la scène européenne (par le Standard). Mais, surtout, le club batave, entraîné par Dick Advocaat, est en proie à de graves problèmes financiers. Du coup, le transfert irréalisable il y a quelques semaines a été rendu possible. L’AZ, qui avait refusé de grosses offres l’été dernier, a accepté de négocier et revu nettement à la baise son prix, initialement de 5 millions €. Plusieurs clubs se sont manifestés mais le Standard, qui a toujours vu en Poco le back gauche moderne qu’il recherche depuis le départ de Dante, va conclure.

“Les négociations sont en bonne voie” , confirme Pierre François.

Avec le joueur lui-même, les négociations ont déjà abouti. Pourquoi Sébastien Pocognoli a-t-il accepté l’idée d’un transfert ? Encore à cause de la situation financière précaire de l’AZ. Pourquoi le Standard ? Ce club ne laisse pas le Liégeois insensible. Son plan de carrière prévoyait un départ vers un championnat plus huppé que les Pays-Bas mais il pourrait reculer pour mieux sauter. Même si le Standard traverse une saison difficile, il a montré ces dernières années qu’il avait la carrure européenne et qu’il était une belle rampe de lancement.

Bref, les trois parties sont sur la même longueur d’onde. Le transfert sera officialisé demain ou, déjà, après Ajax – AZ (12 h 30), un match que ratera Poco à cause d’une gêne au genou… Sans doute une blessure diplomatique, pour éviter de se blesser avant son transfert.



© La Dernière Heure 2010