Standard

Suite aux incidents survenus lors d'Anderlecht-Standard, la Commission des Litiges a infligé à Sa Pinto deux semaines (et donc trois matches) de suspension. Ce mercredi matin, le Standard a fait savoir qu'il allait en appel, jugeant la sanction "disproportionnée". Nos experts débattent.

OUI: Michaël Franken trouve la sanction exagérée

Le comportement de Ricardo Sa Pinto ne laissait planer aucun doute : une suspension...

(...)