Standard

Ce samedi (18h), le Standard tentera de profiter de la visite de Saint-Trond pour remporter un deuxième match consécutif en championnat, ce qui serait une première cette saison. Mais le coach se veut méfiant face à un adversaire qui n'a pas encore perdu un match cette saison.

Pour ce match, Michel Preud'homme pourra à nouveau compter sur Luis Pedro Cavanda, qui n'avait pas fait le déplacement à Lokeren samedi dernier.

Mais le coach liégeois a tenu à revenir sur les circonstances de son absence à Daknam. "Je ne punis pas ou je ne sélectionne pas un joueur suite à une prestation sportive. Surtout pour un élément qui a déjà beaucoup joué depuis le début de la saison. Certains ont voulu tisser un lien entre une mauvaise prestation à l'Ajax, comme vous l'estimiez, et une non sélection. Mais, et cela doit être clair, c'est par rapport à notre en vie commun. Quelque chose ne m'a pas plu. Nous le savons en interne mais cela restera en interne", dit-il. "Il s'est entraîné normalement cette semaine et il fait son boulot, comme tous les autres joueurs doivent le faire."

Par contre, la présence de Mehdi Carcela est encore entourée d'un gros point d'interrogation. Le cas de l'international marocain sera jugé ce samedi matin (9h) par la Fédération et une éventuelle suspension pourrait le priver de la réception de Saint-Trond. "Nous prévoyons différents scénarios, comme nous le faisons chaque semaine finalement car il faut toujours prévoir une blessure, une maladie. Mais Mehdi ne sera pas perturbé par cette situation. Ce n'est pas quelqu'un qui stresse, c'est sa personnalité."

Avec ou sans son numéro dix, Michel Preud'homme prend quand même cette rencontre face à Saint-Trond avec sérieux."C'est une équipe qui a utilisé quatre systèmes différents depuis le début de la saison. Elle est en très bonne condition, comme l'atteste son match à Genk durant lequel elle a fait un marquage individuel sur tout le terrain. Ce qui demande une grosse débauche d'efforts. Par tradition, c'est un match compliqué et c'est pratiquement un derby vu la promiscuité des deux villes."

Le noyau retenu par Michel Preud'homme: Ochoa, Gillet, Bodart, Pocognoli, Fai, Luyindama, Cavanda, Laifis, Vanheusden, Bastien, Agbo, Marin, Cimirot , Carcela, Mpoku, Djenepo, Balikwisha, Carlinhos, Emond, Sa.