Standard

La page ajacide est tournée pour le Standard, et à 24H du déplacement à Lokeren, l’entraîneur des Rouches Michel Preud’homme et Collins Fai sont revenus une dernière fois sur la rencontre du troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions à Amsterdam. 

L’entraîneur des Liégeois en profite pour faire passer un message clair à ses joueurs.

Collins Fai: "On a fat un mauvais match à l’Ajax, on n’a pas respecté ce que le coach nous avait demandé. C’est difficile de digérer ca mais le moment est venu pour redresser la tête pour la suite du championnat. On a fait un débriefing général avec le coach, pour essayer de voir ce qui nous manque encore. 

Il nous manque des choses tactiques que le coach nous a demandé de faire, quand on a le ballon, nous devons être réalistes aussi. Ne pas marquer ça arrive, c’est seulement le début du championnat, et les attaquants ne sont pas encore en confiance. Il manque cette petite grinta pour que cela passe et cela va nous sourire. »

Michel Preud’homme: "Après l’Ajax nous avons parlé avec les joueurs, je ne le fais que rarement après la rencontre, je le fais toujours le lendemain. La réponse des joueurs? Elle ne va pas venir que sur la pelouse de Lokeren, elle peut aussi se voir à l’entrainement, à la manière de monter sur le terrain, à la manière d’arriver au club, dans le comportement général. 

Comme je l’avais dit avant la rencontre, être éliminé par l’Ajax c’est dans la logique des choses, mais nous n’avons pas joué notre chance à part à 3-0, ce qui me prouve qu’ils sont capables de faire ce qu’on leur demande. Nous avons un projet, et nous allons continuer avec ceux qui en ont l’envie et la capacité. C’est le club qui décide des entraînements, du mode de vie, et c’est aux joueurs de démontrer après qu’ils veulent faire partie du projet."