Standard

Le Standard a donc officialisé son tout nouveau staff pour la saison 2018-2019. Autour d’un Michel Preud’homme qui aura plusieurs casquettes, il y aura Emilio Ferrera, Eric Deflandre, Jan Van steenberghe, Renaat Philippaerts et Patrick Asselman. 

Sur le site officiel du club, MPH est revenu sur ses quatre vies au Standard.

EN TANT QUE JOUEUR : "J’ai commencé ici à l’âge de 10 ans, et à 18 ans je jouais en équipe première. Mes débuts ont été des débuts de rêve puisque nous avons été champions deux fois, nous avons gagné la Coupe, puis il y a eu cette finale européenne contre le FC Barcelone."

ENTRAÎNEUR NOVICE : "Je n’étais pas prêt à devenir entraîneur, j’ai répondu favorablement à la demande de Luciano D’Onofrio. Je revenais de Benfica et mon but c’était surtout de structurer le club. J’ai pu le faire quand je suis devenu directeur technique. C’était une période difficile mais nous avons pu relever la tête financièrement."

ENTRAÎNEUR CONFIRMÉ : "Mon deuxième passage sur le banc était plus fructueux, car, tout simplement, le club était structuré. D’ailleurs nous avons pu en récolter les fruits puisque nous avons été champions."

LA TRIPLE FONCTION : "Je reviens au club avec plusieurs casquettes. Je suis évidemment très heureux d’être là et quand je vois l’Académie, cela me fait sourire. À l’époque, nous avons fait les plans du bâtiment, des douches aux lits, en passant par le restaurant. Je connais tout ici : le stade, le centre d’entraînement, mais surtout la mentalité qui convient parfaitement à la mienne. Je suis un passionné, d’ailleurs cela m’a souvent attiré des ennuis. Mais, partout où je suis allé, cette mentalité a été appréciée, même à Benfica, où là ils savent ce que le mot passion veut dire."