Standard Le Portugais retrouve le Standard où il formait un bon duo avec Alexander Scholz.

Comme souvent ces dernières saisons, ce Saint-Trond - Standard sera celui des retrouvailles pour plusieurs joueurs suite aux nombreux mouvements entre les deux clubs, que ce soit directement ou indirectement. Ce dimanche, ce sera au tour de Jorge Teixeira de retrouver son ancien employeur en Belgique.

Le Portugais avait quitté Sclessin en janvier 2016, un an et demi après son arrivée. "Je savais que j’allais moins jouer", nous a-t-il précisé ce vendredi, assurant également que les supporters liégeois souhaitaient le voir revenir à Sclessin cet été.

Le Portugais retrouvera également un ancien coéquipier avec lequel il formait pourtant un bon duo : Alexander Scholz. De janvier 2015, date d’arrivée du défenseur danois au Standard, à janvier 2016, date de départ du Portugais, les deux hommes ont été associés à onze reprises, donnant un bilan de six victoires, trois défaites et deux nuls ainsi que onze buts concédés.

"C’est la première fois que je vais être confronté à un joueur aux côtés duquel je me sentais à l’aise. Avec Jorge, on formait un bon duo. La semaine prochaine contre Zulte Waregem, il en sera de même avec Nil De Pauw avec qui j’évoluais à Lokeren", précise Alexander Scholz. Ce dernier n’a pas manqué de lancer les hostilités durant la semaine. "Je lui ai déjà envoyé plusieurs messages", sourit-il. Pour le défenseur danois, son ancien coéquipier a fait le bon choix en posant ses valises à Saint-Trond. "C’est un bon transfert pour Jorge. On s’entendait très bien mais ce dimanche, ce sera chacun pour soi."

Après avoir formé un bon duo avec Jorge Teixeira, Alexander Scholz semble être dans la même dynamique depuis un an avec Konstantinos Laifis. Depuis leurs débuts ensemble, les deux hommes ont davantage d’automatismes. "On a toujours été bons ensemble, c’est juste que l’équipe traversait des moments délicats la saison dernière", fait-il remarquer. "En Europe, on a été forts jusqu’en décembre. Il y a ensuite eu pas mal de changements au sein de la défense. Je ne comprends d’ailleurs pas tous les commentaires négatifs qui ont pu être faits sur notre association. Il en va de même avec Milos (Kosanovic) et Christian (Luyindama) , on est tous complémentaires."