Standard

Les Rouches se sont facilement imposés contre la lanterne rouge de Eredivisie et ont pu donner du temps de jeu à quelques jeunes.

Privé de ses internationaux, le Standard affrontait vendredi à 15h30 la lanterne rouge de la Eredivisie, le Fortuna Sittard. Sans Michel Preud’homme (c’est Émilio Ferrera qui était sur le banc), les Rouches alignaient une équipe expérimentale. Merveille Bokadi dépannait au poste de défenseur central, alors que le jeune Samake évoluait dans le milieu. Notons le retour de Sébastien Pocognoli, blessé depuis la réception de STVV.

Sans réelle opposition en première période, les Liégeois ont déroulé dans cette rencontre. Kosanovic a ouvert le score sur corner en plaçant une demi-volée du droit (27ème, 1-0). Mehdi Carcela a tué la rencontre quelques minutes plus tard en profitant d’une grosse erreur de la défense batave (20ème, 2-0). Orlando Sa a enfoncé le clou juste avant la pause d’une belle frappe du gauche de l’entrée du rectangle (37ème, 3-0).

La valse des changements peut alors commencer. Sébastien Pocognoli reste aux vestiaires à la pause, remplacé par Réginal Goreux, qui prend du même coup le brassard de capitaine. Une petite désorganisation défensive amène la réduction du score par Ninaj (49ème, 3-1). Les joueurs de Sittard jouent alors plus haut et mettent le Standard un peu en difficulté. Il faut attendre les dernières minutes de jeu pour voir le score prendre son allure définitive: Kosanovic place une tête victorieuse sur corner (95e, 4-1).

Au final, le Standard s’impose dans une rencontre qui a permi aux non-internationaux de garder le rythme, Mehdi Carcela en tête.

Standard: Gillet, Cavanda, Bokadi, Kosanovic, Pocognoli (46e, Goreux), Samake (56e, Patoulidis), Agbo, Carlinhos, Carcela, Balikwisha, Sa.

Buts: 27e Kosanovic (1-0), 30e Carcela (2-0), 37e Orlando Sa (3-0), 49e Ninaj (3-1), 85e Kosanovic (4-1)