Standard

 Après trois journées de compétition, le Standard figure dans le ventre mou du général du championnat mais parvient quand même à tirer son épingle du jeu dans certains classements spécifiques, comme celui des performances signées à domicile.

En prenant un point face au Cercle, samedi, les Liégeois sont assurés de boucler une année de calendrier sans concéder le moindre revers devant leurs supporters. La dernière défaite remonte au 18 août 2017, lors d’une visite de Zulte Waregem qui s’était achevée en une véritable correction (0-4). Depuis lors, les Principautaires ont aligné 13 victoires et 10 matches nuls en 23 sorties dans l’Enfer de Sclessin, alors que sous Ferrera et Jankovic, le club éprouvait les pires difficultés à se faire respecter à domicile. Personne ne fait mieux en Belgique : toutes les autres équipes de l’élite (à part le Cercle, tout juste promu) ont au moins perdu une fois depuis le début de l’année civile.

Renaud Emond a été le joueur le plus efficace durant cette période avec 9 réalisations (19 % du total des buts du Standard), devant Orlando Sa (8 buts) et Mehdi Carcela (6 buts).