Standard

Le Parquet de l'Union belge a fait ses propositions de transaction après les exclusions du week-end.

Ce lundi, le Standard était particulièrement concerné vu la rouge directe infligée à Carlinhos (suite à une mauvaise réaction, synonyme de coup de pied, envers Tom De Sutter) et l'exclusion de Ricardo Sa Pinto (et de ses adjoints Ricardo Pereira et Rui Mota) pour avoir quitté la zone neutre afin d'aller fêter le but de la victoire au pied de la Tribune 4.

Concernant le médian brésilien, le Procureur a proposé une suspension de deux journées à partir du 27 septembre (et 600 euros d'amende). Il raterait donc le match à Anderlecht et la venue de Courtrai. Le coach portugais et ses deux adjoints se sont vus proposer une journée (et 400 euros d'amende). C'est donc la moitié du staff qui manquerait le Clasico.

Le Standard a le choix d'accepter ou de refuser ces propositions de transaction. En cas de refus, il devra aller se défendre ce mardi midi à la Commission des Litiges de l'Union belge.