Standard Yohann Thuram a encaissé ses trois premiers buts en championnat.

Après quatre matches de championnat sans encaisser, Yohann Thuram a concédé trois buts dimanche.

"C’est rageant. On travaille pour ne pas en prendre autant…", commente-t-il.

Sur les trois buts, il y a eu deux penalties. Sur le premier, c’est Thuram qui commet la faute après avoir relâché le ballon.

"Sur le tir, je ne vois pas le ballon partir. Le ballon rebondit. L’attaquant joue bien le coup. Je ne pense pas que l’arbitre doit siffler."

Sur le 2-1, le gardien s’est couché trop tôt, ouvrant la porte à Elimane Coulibaly.

"Mon commentaire ? Je ne suis pas là pour commenter les buts mais pour les arrêter. L’attaquant joue bien le coup. Je vais travailler pour éviter que cela se reproduise."

Yohann Thuram, qui a aussi sorti un arrêt décisif face à l’attaquant ostendais, veut aussi retenir du positif.

"On a eu des occasions. Mais je pense qu’on a manqué de patience. Une victoire, cela se construit, même s’il faut attendre la 90e minute. Notre gestion n’a pas été optimale et on s’est fait prendre en contre."

Et de conclure : "Il ne faut pas oublier d’où on vient. Ce n’est pas facile de gagner des matches. Et il ne faut pas jeter tout ce qu’on a fait avant cette défaite." D. D.M.