Standard

La Commission des licences de l'Union belge de football a infligé une amende de 1.500 euros au Standard, dont 500 euros avec sursis, suite à l'usage de matériel pyrotechnique par ses supporters contre Genk (5-0) pour le compte de la 7e journée des playoffs 1 le 6 mai dernier.

Le délégué du match Nico De Pauw avait constaté dans son rapport des chants racistes et l'utilisation de matériels pyrotechniques concluant à un défaut d'organisation de la part du Standard.

Les Rouches avaient demandé le sursis pour une partie de l'amende proposée par le parquet (1.500 euros).