Division 1A Le Belge a terminé 13e et raté une occasion de points à cause d’un souci moteur

Suite aux pénalités de grilles des pilotes Red Bull Daniel Ricciardo et Pierre Gasly, c’est du 18e rang que s’est élancé Stoffel Vandoorne pour ce GP d’Allemagne. Mais dès la fin du premier tour, il a retrouvé sa place de vingtième et dernier. « Pierre Gasly a ensuite commis une erreur et j’ai pu le doubler et rester devant lui durant une douzaine de tours. Mais le rythme n’était clairement pas là. J’étais toujours le moins rapide. » 
 
Puis soudain, à mi-course, on vit la McLaren N°2 au ralenti: « J’ai eu un problème. Le moteur s’est mis en mode sécurité et j’ai dû rentrer au ralenti. Quand je suis rentré dans la pitlane, on m’a dit de changer de mode et soudainement le moteur s’est remis à fonctionner. Je suis donc reparti loin derrière tout le monde. Malheureusement, j’ai perdu trop de temps pour profiter des arrêts de Leclerc, Gasly et Sainz qui ont effectués quelques tours avec les gommes intermédiaires avant de devoir rentrer à nouveau. Je suis resté en sticks ce qui constituait le bon choix. A cause de mon problème moteur, je n’ai pu faire que 13e. Mais sans cela, je pense que j’aurais pu prendre un point ou deux. » 
 
Mais le problème de fond, d’adhérence de sa monoplace n’est pas encore résolu: « Non. Je crois qu’on a changé 90% des pièces sur ma voiture. Il ne reste que le monocoque qui était neuf pour Silverstone. Si l’on ne trouve pas le problème, je pense que je vais revenir à mon ancien châssis pour Budapest la semaine prochaine. Lui au moins fonctionnait correctement."