Division 1A

Même parmi les Anderlechtois, les avis concernant l’exclusion sont divergents

BRUXELLES Le moment du match était la carte rouge pour Deschacht. Les avis au sujet de la décision de Nzolo étaient divergents.

Trompet : “Pour moi, une jaune aurait suffi. Et Deschacht ne doit pas être suspendu. On va à fond au duel tous les deux. Mais il n’avait pas le but de me blesser. Il m’a touché, mais pas volontairement. J’ai essayé de lui dire, mais il était trop fâché. Je n’ai vraiment pas simulé ou fait du cinéma. J’étais sur le terrain depuis 20 secondes, et je me suis mis tout le stade à dos…” (rires)

De Zeeuw : “Pour moi, la rouge est justifiée quand je regarde les images. Oli met le pied au-dessus du ballon.”

De Sutter : “Moi, je constate que Deschacht ne s’est pas pris une seule rouge en dix ans de carrière. Et maintenant, il s’en prend deux en quelques semaines. Bizarre. Sur le terrain, j’étais convaincu qu’il n’y avait pas rouge. J’entends que les images sont moins claires. Si les arbitres nous cherchent ? Je ne sais pas. Mais en cinq ans à Anderlecht, on ne s’est jamais pris autant de rouges.”

van den Brom : “Apparemment, l’arbitre pouvait donner la rouge. Mais je ne peux pas en dire plus car je n’ai pas revu les images.”

Maes : “Je ne sais pas si ça méritait la rouge, mais il n’y avait en tout cas pas d’intention.”

© La Dernière Heure 2013