Division 1A

Ruud Vormer savourait pleinement un succès auquel il avait pleinement collaboré au point de s’attirer cette appréciation de son coach: " On a retrouvé le vrai Vormer!"

"La tactique a recelé moins d’importance que le mental que nous avons affiché ce soir, que le jeu collectif que nous avons étalé et que l’engagement que nous avons révélé. Puis, une fois encore, j’aimerais souligner la formidable synergie entre le public et l’équipe".

Ivan Leko ne tirait aucune gloire personnelle de ce plantureux succès, dans les chiffres et dans la manière.

Ruud Vormer savourait pleinement un succès auquel i il avait pleinement collaboré au point de s’attirer cette appréciation de son coach: " On a retrouvé le vrai Vormer!"

Le capitaine du Club expliquait: "Je ne retire que du positif de ce match. On a fait ce qu’on devait faire, on a été efficace dans les deux rectangles, on a amorcé de très nombreux mouvements. J’ai de nouveau marqué. Je pensais même que j’avais réussi un doublé mais la faute initiale de Nakamba était évidente. Etions-nous nerveux? Non. Avions-nous perdu confiance? Non. Si on bat le Standard, on sera champions!"


Hans Vanaken: "On devait réagir"

“Après nos deux revers successifs, à Gand et à Anderlecht, nous nous devions de réagir comme nous l’avons fait. La grande différence avec les deux matches précédents ? Nous avons de nouveau réussi à masser du monde dans le rectangle adverse. C’est l’équipe dans sa totalité qui a œuvré pour cette réussite. Par rapport aux matches précédents, nous avons marqué facilement. Quand on inscrit beaucoup de buts, la confiance s’en trouve boostée. Avons-nous gagné parce que nous avons de nouveau évolué avec deux attaquants ? C’est possible. Avec deux attaqants, les flancs s’engagent également plus aisément dans le rectangle. A mon avis, il n’y a pas de raison de modifier le système mis en place aujourd’hui. Mais surtout nous devrons afficher la même mentalité conquérante dimanche contre Standard”.