Division 1A En gagnant la Coupe de Belgique, Zulte Waregem a renforcé son projet.

"Vous m’excuserez, mais je pue la bière. Ils m’en ont mis plein sur la veste." L’entrée de Francky Dury en salle de presse est loin d’être discrète. La fête n’avait pourtant pas encore commencé pour l’entraîneur du Essevee. Très calmement, il a disserté sur le match mais surtout sur le trophée et son importance à ses yeux mais aussi pour son club.

"Quand je suis venu ici il y a 11 ans et qu’on gagne la Coupe alors que nous débarquions de D2 quelques mois avant, je n’y croyais pas. Honnêtement, je ne m’en suis pas rendu compte et je n’en ai pas profité. Je n’étais pas prêt. Lorsque je suis revenu au Heysel pour la seconde fois, en 2014, j’étais dans le bon état d’esprit pour profiter mais nous avons perdu. Cette Coupe est la plus belle."

La finale de samedi, le coach l’a savourée comme jamais. Et, s’il rêve déjà d’un quatrième match au Heysel avant la fin de sa carrière, il se rend surtout compte d’où vient son club et dans quelle direction il va.

Une saison folle

Le titre de Zulte Waregem n’est pas un simple one-shot. Il est la ponctuation de deux années de dur labeur.

En 2014-2015, le club connaît une saison compliquée, mais pose les bases de son projet. Le but est de moderniser les infrastructures et d’évoluer petit à petit. La défunte saison s’est conclue à la dernière place du top 6. "Ici, nous sommes troisièmes de la phase classique et nous avons été champions d’automne. Ces dernières années, nous avons vendu des joueurs pour l’équivalent de notre budget. Reconstruire était crucial."

(...)

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.