Division 1B

Le White Star Bruxelles est le nouveau leader de la Proximus League (D2) après la décision prise mardi par la Commission des litiges de l'Union belge de sanctionner Seraing pour avoir aligné Jeffrey Rentmeister qu'il n'avait pas le droit d'engager. Le club bruxellois récupère deux points supplémentaires et devance d'un point Eupen et l'Antwerp alors qu'il reste une journée de championnat. Seraing et Eupen ont immédiatement décidé d'aller en appel de la décision. L'Antwerp étudie les mesures à prendre. "Le KAS Eupen a pris note de la décision de la Commission des Litiges, mais a signé immédiatement un appel auprès de la Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport (CBAS)", ont fait savoir les Pandas.

"Par notre appel, nous voulons que l'actuel classement soit maintenu. Nous voulons que la décision de la promotion se fasse sur le terrain et non sur tapis vert", précise le directeur financier d'Eupen, Thomas Herbert. "De plus, la décision tombe le moins que l'on puisse dire à un moment malheureux juste avant la dernière journée. A notre avis, Seraing n'a pas suivi la décision de la FIFA, mais il a reçu une licence valable de l'Union belge."

Seraing a aussi décidé de se pourvoir en appel.

"Contre toute attente, cette décision est défavorable à notre club. (...) Le RFC Seraing se réserve le droit de contester cette décision devant les autorités compétentes, en l'espèce la Cour Belge d'Arbitrage du Sport (CBAS)."

"Le Royal Antwerp FC a pris note de la décision de la Commission des litiges dans l'affaire FC Seraing. De concert avec ses conseils notre club étudie les mesures légales à prendre. Nous tiendrons nos fans au courant", a annoncé le matricule N.1 sur son site.

.