Tubize

Alors que les deux équipes étaient en train de prendre leurs marques, Vercauteren, lui, plaçait un envoi brossé qui trompa un Defourny croyant la trajectoire hors de portée de son but. Erreur (7e, 1-0).

A posteriori, ce but rapide allait porter préjudice aux Jaune et Bleu qui reculèrent en effet au fil des minutes sous les coups de boutoir tubiziens. Après des avertissements sous la forme d’un heading de Nirisarike bien bloqué par Kudimbana sur sa ligne (16e) et un essai de Zenke qui passait à côté (29e), c’est des pieds dudit Zenke que vint la délivrance sous forme d’un centre repris dans le petit rectangle par Stevance (36e, 1-1).

Ce n’était que justice tant les Tubiziens montraient plus d’envie et l’Union pouvait même s’estimer heureuse de rentrer au vestiaire avec ce 1-1 grâce à un arrêt de Kudimbana devant Stevance.

À la reprise, sans doute tancés par Marc Grosjean, les Saint-Gillois s’appliquèrent davantage et furent le plus souvent dans le camp tubizien mais de manière stérile la plupart du temps. Néanmoins, l’USG crut au but mais, tout seul dans le grand rectangle, Fixelles canonna dans les nuages. Ce fut encore plus flagrant quand Laurent sauva sur la ligne un essai à ras de terre de Houdret. Ferber éprouvait encore les réflexes de Defourny. Ledit Defourny était encore sur la trajectoire du coup franc de Vercauteren.

Tubize avait fait le gros dos et alors que l’Union cherchait son deuxième souffle, Kudimbana sauvait les meubles devant Stevance, mais ne pouvait rien quand Martens marquait contre son camp suite à une volée, lourde, de Lee.

Au classement, il est indéniable que Tubize se donne une bonne bouffée d’oxygène. À l’inverse, les Unionistes font une très mauvaise opération. Ils ratent une (nouvelle) occasion de se rapprocher de la 4e place. Et avec les perspectives du déplacement à Louvain avant la réception du Beerschot…

Union sg : Kudimbana; Peyre, Martens, Perdichizzi, Hamzaoui (73e Neels); Morren, Houdret (88e Diallo); Da Silva, Fixelles (90e Mboko), Vercauteren; Ferber.

Tubize : Defourny; Dudouit, Laurent, Nirisarike, Weymans; Hwang (63e Garlito), Ba, Schuster (68e Armenakas), Zenke (75e Lee), Vidémont; Stevance.

Arbitre : M. Oostrom.

Avertissements : Martens, Nirisarike, Hwang, Laurent.

Les buts : 7e Vercauteren (1-0), 36e Stevance (1-1), 87e Martens csc (1-2).

La première d’Armenakas

Prêté par Udinese, Armenakas était annoncé comme l’un des talents à suivre cette saison. Seulement voilà, après de bonnes choses montrées en préparation, le joueur a disparu de la circulation, passant du banc à la tribune.

Ce lundi, il a enfin reçu ses premières minutes de jeu. Suffisant pour montrer que ce joueur doit faire partie du groupe tubizien. Ces premières minutes, une libération pour Armenakas. "J’étais concentré, prêt à monter au jeu. J’attendais depuis longtemps de recevoir ma chance dans mon nouveau club, mais le plus important, c’était de sortir de ce match avec les trois points", confie le joueur.

L’emporter pour sa première apparition, un début rêvé pour Armenakas. "Lorsque je suis monté au jeu, le score était de 1-1, j’ai essayé de donner le meilleur de moi-même pour tenter de faire gagner l’équipe. Je suis heureux d’avoir aidé mes équipiers à aller chercher cette victoire glanée grâce au collectif, encore plus dans un match aussi important que ce derby. Nous ne pouvions pas perdre ce match."

Au plan personnel, Armenakas espère garder la confiance du coach pour les semaines à venir, après des débuts très compliqués, tant au plan personnel que collectif. "Parfois j’étais sur le banc, parfois en tribune, c’était très frustrant. C’était difficile de ne pas jouer, mais voir l’équipe ne pas gagner et l’ambiance s’en faire ressentir, était tout aussi difficile à accepter."