Tubize

Coup de tonnerre au stade Leburton: l’entraîneur de l’AFC Tubize viré à deux journées de la fin.

La défaite concédée à Lommel lundi a mis un gros coup de pression aux Tubiziens. Alors qu’une victoire aurait pu assurer définitivement leur maintien, ils se retrouvent désormais en fâcheuse posture, les quatre équipes engagées dans les playoffs 3 pour éviter la culbute en D1 amateurs, se tenant en un seul point.

Une pression qui aura finalement eu raison de son entraineur puisqu’on a appris que Régis Brouard a été démis de ses fonctions mercredi soir. Une décision qui, selon nos informations, viendrait directement de Corée, où les patrons de Sportizen souhaitent certainement provoquer un choc psychologique. Reste à savoir si c’est très judicieux, à deux journées de la fin et à 48 heures d’un importantissime match avec OHL?

"La quatrième place synonyme de playoffs 2 manquée de peu, le club avait pour objectif d'assurer son avenir dans le football professionnel le plus rapidement possible. Après trois nuls consécutifs et une défaite ramenant les concurrents au maintien à une unité des Sang et Or, la direction et le coach ont décidé de créer un électrochoc auprès du groupe. Par conséquent, Régis Brouard va se mettre en retrait de l'équipe première", a expliqué la direction du club.

Pour rappel, Régis Brouard, qui avait emmené l’US Quevilly en finale de la Coupe de France en 2012, avait débarqué à la fin du mois d’août au stade Leburton en remplacement de Thierry Goudet, victime de son inquiétant bilan de 1 sur 9 en tout début de saison.

Finalement, les qualités de meneur d’hommes du technicien français n’auront pas suffi pour qu’il puisse mener sa mission à bien.

Jusqu’au terme de la saison, la direction de l’équipe sera confiée à Eung Jun Lee, William Salvadori et Thierry Berghmans, déjà présents dans le staff de Régis Brouard. Reste à savoir si ce sera suffisant pour aller chercher une victoire synonyme de maintien samedi face à OHL.