Union Saint-Gilloise Les supporters saint-gillois se réjouissent de voir leurs favoris rejouer au stade Marien

Après un déménagement forcé qui a duré deux ans vers le stade Roi Baudouin, l’Union retrouvera dimanche après-midi son antre fétiche, le stade Joseph Marien situé Chaussée de Bruxelles à Forest. Un lieu mythique qu’il a fallu adapter aux exigences de la D1B. Et que les supporters sont particulièrement heureux de retrouver afin de pouvoir y soutenir au mieux leurs favoris.

Renaud Carlier (35 ans), responsable des Union Bhoys, ne cache pas sa joie : "On revient enfin chez nous. Ce stade, c’est une grande partie de l’identité du club. Tout le monde est excité d’y revenir. Nous espérons juste que l’équipe sera également à la fête sur le terrain parce qu’à Lommel, on a senti qu’elle manquait de repères et connaître un flop pour la première à domicile, ce serait dommage. D’autant que l’Union et ses supporters véhiculent une image positive et sympa. Nous sommes d’ailleurs très amis avec ceux de Liège et du Cercle Bruges. À nous trois, nous symbolisons un peu les trois régions du pays."

Daniel Mélard (49 ans), cheville ouvrière d’un autre club de supporters, les Fidèles, est tout aussi impatient d’assister à l’événement : "Traverser Bruxelles pour aller au Heysel, où il n’est pas évident de se garer, cela finissait par peser. Nous voilà enfin de retour à la maison, dans ce stade magnifique, au milieu d’un écrin de verdure, où règne une ambiance familiale et conviviale. Les supporters de l’Union encouragent leur équipe du début à la fin, mais quand le terrain est loin des tribunes comme au Heysel, c’est plus compliqué."

Les Union Bhoys ont prévu de célébrer ce retour via un énorme tifo. Renaud Carlier voit aussi d’un bon œil l’arrivée des nouveaux investisseurs. "Nous avons pu faire plus ample connaissance avec eux, il y a un peu plus d’une semaine à l’occasion d’un entraînement open. Ils sont ambitieux et si on peut leur reprocher un recrutement très cosmopolite, c’est aussi un peu les exigences de cette D1B qui veulent ça. Cette division est devenue très pro. Nous espérons simplement que la sauce prendra le plus vite possible, histoire que la pression ne monte pas trop vite au sein d’un groupe de joueurs qui nous a paru soudé, malgré le fait que la plupart ne se connaissent que depuis peu de temps."

le noyau : Saussez, Kristiansen, Mboko (?), Iriondo (?), Vega, Moreno, Peyre, Perdichizzi, Hamzaoui, Kis, Mehlem, Gérard, Pinto-Borges, Morren, Besuschkow, Tabekou, Ferber, Vercauteren, Niakaté, Fixelles (?), Bouekou (?).

Union SG - OH Louvaindi ce dimanche à 16h00