Union Saint-Gilloise

Pressenti depuis quelques jours maintenant comme étant le candidat le plus sérieux, Marc Grosjean a signé hier son contrat de deux ans assorti d'une option d'une année supplémentaire à l'Union Saint-Gilloise. 

"Nous avons notre architecte, désormais nous allons nous atteler à trouver les matériaux pour construire notre édifice", expliquait Jean-Marie Philips, l'administrateur délégué, qui régale toujours la galerie de ses bons mots et de son sens de la formule, hier lors de la conférence de presse de présentation. "Nous avions interrompu nos entretiens avec de possibles renforts car nous estimions que notre futur entraîneur devait être impliqué dans le recrutement. Un recrutement que nous veillerons à ce qu'il soit le plus pointu possible car je viens de prendre connaissance des réformes du championnat imaginées par l'Union belge et nous ne sommes pas à une aberration près. L'Union est en D2 et elle entend y rester, et défendra ses droits."

Jürgen Baatzsch, le nouveau président, a fait savoir que "le club veillera à améliorer ses infrastructures, puisque c'est un des reproches formulés par Drazen Brncic. Nous aurons ainsi la possibilité d'utiliser les installations de Waterloo et Charles Picqué est en négociation pour acheter un terrain du côté d'Anderlecht".

Du côté de Marc Grosjean (au centre à gauche sur la photo), qui disputera son dernier match avec Dender ce dimanche, "c'est un superbe challenge de reprendre l'Union alors qu'elle retrouve la D2. Nous allons travailler pas à pas pour construire un club qui va découvrir le monde du professionnalisme. "

Nous avons aussi déduit qu'il y a eu un remaniement dans l'organigramme. Guy Brison a été nommé vice-président et s'occupera de la cellule sportive, alors que Jacques Urbain, absent ce jeudi, sera coordinateur entre l'école des jeunes et l'équipe première ainsi que chef de la cellule scouting.

La reprise des entraînements est prévue le 28 juin et un stage en Allemagne (à Jülich, près de Mönchengladbach) d'une semaine à la mi-juillet. Quant au recrutement, on peut évoquer, notamment, les noms de… Casagolda dont Marc Grosjean est fou, de Le Postollec et de Rentmeister. Le Bruxellois Nicolas Timmermans était une piste mais il vient de prolonger à Eupen.