Union Saint-Gilloise Nicaise ne regrette pas d’avoir privilégié son club plutôt que les Léopards.

De retour à l’Union, où il ne laissa que d’excellents souvenirs entre 2006 et 2009, l’international congolais Nicaise Kudimbana a dû patienter de longues semaines avant d’enfin pouvoir s’exprimer entre les perches saint-gilloises. Il a d’ailleurs fallu que son concurrent Adrien Saussez se blesse aux côtes face au Lierse pour qu’il reçoive enfin sa chance en championnat. À Westerlo, il en a profité pour signer son premier match référence depuis son retour au parc Duden, avec notamment deux arrêts de grande classe sur autant de reprises de la tête du défenseur central campinois Corstjens. On le sentait soulagé à plus d’un titre. "À Louvain, j’ai relâché un ballon facile et cela nous a coûté un point précieux. Depuis, cela me trottait quand même un peu dans la tête. Quelque part, je m’en voulais, même si je sais que cela peut arriver à tous les gardiens. De plus, nous sortions entretemps de trois revers consécutifs et il fallait se reprendre contre un adversaire direct, ce que nous sommes parvenus à faire en affichant beaucoup de solidarité et de caractère. C’est la victoire du bloc équipe avant tout, même si je suis, à titre personnel, très content d’avoir pu y contribuer."

Alors qu’il devait être réquisitionné par son équipe nationale, Nicaise a demandé et obtenu de la part du coach de la RD Congo de pouvoir privilégier les intérêts de son club. "M. Ibenge n’a pas accepté avec un enthousiasme débordant ma requête, mais il a compris ma situation. Nous n’avions quasiment plus aucune chance de nous qualifier pour la Coupe du Monde et je savais que je serais titulaire contre Westerlo. Mon employeur actuel avait besoin de moi."

Finalement, l’Union réalise une bonne opération au classement alors que Nicaise semble avoir définitivement gagné ses galons de titulaire, la guérison d’Adrien Saussez n’ayant pas empêché ce dernier de devoir se contenter d’une place sur le banc depuis quelques semaines. "Nous devons confirmer ce succès face à Tubize. Nous devrons y mettre les mêmes ingrédients. Quant à la concurrence avec Adrien, elle est saine. Le club a deux gardiens de qualité. Nous sommes très motivés, mais savons qu’un seul de nous deux peut être aligné."