Division 2 Amateurs C’est ce lundi que le RWDM reprend le chemin des entraînements afin de préparer une saison qui s’annonce palpitante en D2 amateurs. Avec des formations comme le FC Liège, l’Olympic ou La Louvière, cette série fera le bonheur des nostalgiques.

Sportivement, ce sera aussi une belle bagarre dont l’issue est pratiquement impossible à définir tant les prétendants au sacre sont nombreux. "Les principaux candidats aux premières places se sont tous renforcés. Le FC Liège, l’Olympic, La Louvière ou encore Solières, voilà les équipes à suivre. Le RWDM ? On vise le Top 5 ", annonce Thierry Dailly.

Pourtant , les observateurs seront nombreux à pointer le club molenbeekois parmi les favoris, si pas, comme le favori n°1 au titre. Un statut dont ne veut pas entendre parler Thierry Dailly. "On laisse cette étiquette de favori aux autres. Liège, qui s’est encore renforcé, et l’Olympic seront les deux grosses équipes de la série. De notre côté, il ne faut pas oublier que nous montons d’un échelon et que nous devons poursuivre notre apprentissage. Cela ne sert à rien de vouloir aller trop vite."

Pour réussir sa saison, le RWDM pourra s’appuyer sur les nombreux joueurs d’expérience qui composent le noyau. "Je suis très content de notre mercato. J’ai réussi 99 % de mes transferts, tous les joueurs que je voulais sont venus, hormis l’attaquant qui nous a fait faux bond au dernier moment."

Un dossier sur lequel l’homme fort du club molenbeekois travaille depuis quelques semaines. "Nous avions pris trop de buts l’an dernier, il fallait renforcer le secteur défensif, ce que nous avons fait, avec des garçons qui se connaissent. Aujourd’hui, il ne me manque plus que cet attaquant. J’ai 3-4 pistes mais encore rien de concret. Peut-être que des tests nous rejoindront durant le stage."

Il y a aussi le cas Bruylandts. "Nous souhaitons le conserver, nous attendons des nouvelles du Lierse."

Et puis le RWDM sera paré pour ce nouveau championnat, toujours sous la conduite de Drazen Brncic. "Conserver l’entièreté du staff qui a décroché le titre, c’était quelque chose de très important pour poursuivre dans la continuité."