Division 2 Amateurs Le défenseur molenbeekois reconnaissait son erreur sur le but inscrit par l’Olympic.

Le RWDM a concédé son premier revers en championnat, permettant au RFC Liège de revenir à deux unités. Une défaite dont les joueurs veulent se servir pour continuer à avancer. Notamment Nicolas Timmermans, auteur d’une perte de balle coupable sur le seul but de la rencontre.


Nicolas, c’était un jour sans pour le RWDM ?

"Comme on en a parlé dans le vestiaire après le match, beaucoup de joueurs n’ont pas évolué à leur niveau, moi le premier. Après, ça arrive à tout le monde, nous ne sommes pas des robots."


La pression était-elle plus grande que d’habitude ?

"L’Olympic a joué sa carte à fond avec un pressing très haut alors nous n’étions pas à 100 %, ce que l’on ne peut pas se permettre si nous voulons remporter ce genre de rencontre. Ça devait arriver au moins une fois dans la saison, c’est arrivé face à l’Olympic. C’est peut-être un bien pour un mal, comme lorsque nous avions perdu des points à Ciney avant d’enchaîner les victoires."


Le pressing haut de l’Olympic vous a fait mal, notamment sur le but encaissé.

"Nous ne sommes pas parvenus à gérer leur pressing, à trouver les solutions. On en a eu la parfaite illustration sur le but encaissé qui part de ma perte de balle. On peut même dire que c’est un assist . Malheureusement, ce sont des choses qui peuvent arriver, je suis un humain. Mais je vais me relever encore plus fort."


C’est d’autant plus regrettable que vous étiez irréprochable depuis le début de la saison.

"Je vais me relever de ça. J’ai connu bien pire dans ma carrière."


Quel était l’état d’esprit des joueurs après cette première défaite de la saison ?

"Le groupe était un peu abattu car c’est difficile de perdre alors que nous restions sur une si belle série. Mais nous allons relever la tête."


Le RWDM s’est-il trop vite emballé ?

"Je ne pense pas que l’on se soit emballé. Nous étions simplement moins bien ce week-end et ça s’est payé cash. C’est la preuve que nous ne serons pas champions les doigts dans le nez comme le prédisent certains. On sait que le championnat est long et difficile. Il n’y a pas que nous dans la série."