Division 2 Amateurs Le médian de poche de Meux monte enfin en puissance.

Si Meux a fait le boulot en disposant, logiquement et facilement, de la lanterne rouge, La Calamine, (6-1), c’est grâce à Vittorio Villano. En première mi-temps, son équipe n’était pas à son affaire et il a su montrer la voie, non seulement en dictant le rythme mais aussi en marquant le premier but des siens.

Une ouverture du score à l’image de sa progression cette saison, lui de qui on pouvait jusqu’ici attendre plus. "Je me sens de mieux en mieux physiquement et cela se ressent dans mon jeu", expliquait le médian offensif de poche (1,66m).

Pas à 100 % en début de saison, il savait qu’il lui faudrait du temps pour revenir au top. Et son coach, Marco Casto, le savait. "On se connaît bien et il m’a donc fait confiance en m’alignant quand même. Il connaît mes qualités et savait qu’il me faudrait cinq à six semaines pour retrouver un bon niveau. J’ai beaucoup travaillé pour retrouver mon meilleur niveau. Je récolte les fruits maintenant mais je dois encore grandir et apporter plus."

C’est donc à la faveur du match face à la faible équipe de La Calamine que Vito a pu rebondir. Il y a enfin trouvé le rayonnement qu’on attendait d’un ancien pro formé au Standard. "Ce premier but, avec un appel de balle explosif sur un terrain gras, je ne l’aurais jamais mis il y a huit semaines. Cela fait énormément plaisir et tout le groupe en profite, évidemment. Mais je tiens à souligner que je n’aurais pas pu sortir une telle prestation si l’équipe n’a pas fait un gros match."

Vittorio Villano franchit donc actuellement un cap et veut se stabiliser à la pointe du triangle médian où sa collaboration avec Joannès et le grand Van Hyfte a été intéressante. Rapide et petit par la taille, il apporte de plus en plus et est confiant pour la suite. "On n’a pas laissé La Calamine espérer pouvoir ramener quelque chose de chez nous. C’était le souhait du coach, et on l’a bien respecté. Maintenant, avec quatorze points, on doit se maintenir le plus vite possible. On pourra alors être tranquille et pourquoi pas voir plus haut."