Division 3 Amateurs A Les Macas viennent de signer un neuf sur neuf avec 12 buts marqués et 7 encaissés.

Le RJ Wavre s’est fait peur durant le derby du Brabant wallon à Waterloo dimanche dernier. Après sept minutes, le marquoir affichait déjà un avantage de deux buts. Deux erreurs individuelles que les troupes de Pascal Pilotte payaient au prix fort. "Soyons francs : nous avons été évidemment surpris d’être menés de deux buts en moins de ix minutes", entamait Thierry Nendaka. "À ce moment-là, on n’en menait pas large et on ne savait pas comment réagir. Mais en même temps, c’est un peu notre marque de fabrique d’encaisser beaucoup mais nous parvenons toujours à mettre plus de goals que l’adversaire et à finir par prendre les trois points."

Au terme des trois derniers matchs, les Macas ont en effet encaissé sept buts mais en ont également marqué… douze. Pour un bilan mathématique de… neuf points sur neuf. "Le coach s’est montré rassurant à la pause, en insistant sur le fait que nous devions rester calmes et concentrés et, surtout, ne pas baisser les bras. Malheureusement, être menés ainsi, cela devient une habitude mais nous sommes tout de même parvenus à prendre les trois points."

Effectivement, au retour des vestiaires, on a senti des Wavriens appliqués et dès que le premier goal est tombé, tout le monde était persuadé que le RJW allait revenir dans la partie. À quoi est dûe cette inconstance ? "Nous avons un jeu risqué. On prône vraiment le football au sol. On peut peut-être aussi avancer des erreurs de concentration. On encaisse en effet beaucoup de bêtes goals, mais au final, on remarque tout de même que marquer des goals est inscrit dans notre ADN."

Titulaire depuis le match contre Manage où il avait trouvé la voie du but pour égaliser et en signant un doublé ce dimanche à Waterloo, Thierry Nendaka est tout simplement le meilleur artificier de son équipe actuellement avec sept goals, un de plus que le duo Hamdi-Zeroual, auteurs également chacun d’une rose. "Cela fait vraiment plaisir de trouver le chemin des filets aussi facilement. C’est bon pour la confiance et j’espère que cela continuera de la sorte dans les semaines à venir. Je travaille beaucoup aux entraînements, et cela paie."