Division 3 Amateurs B

Les Armuriers se sont présentés ce vendredi soir durant un souper... perturbé.

A huit jours du coup d'envoi officiel de la compétition de D3 amateurs, le FC Herstal, né en 2009, organisait son souper (mis sur pied par son nouveau sponsor) tout en se présentant officiellement. Si la saison ressemble au climat de ce vendredi soir, elle oscillera entre orage et arc-en-ciel. Le président Diego Munoz est convaincu que son club connaîtra plus de bonheurs que de désillusions au cours des dix prochains mois.

"La fin de saison dernière a été un petit peu hard au niveau des émotions, c'est vrai", reconnaissait-il. "On espère dès lors un peu moins de frayeurs lors de la campagne à venir. Cependant, n'oublions pas que nous sommes dans une dynamique de progression. Avoir rejoint la nationale a déjà été une énorme fierté. Y rester en est une autre et on a pris goût à ce niveau. Appartenir aux meilleurs clubs francophones est quelque chose de plaisant et de valorisant pour le club, qui est mon bébé. A terme, pourquoi ne pas envisager un passage à l'échelon supérieur. Mais, cela, on n'y est pas encore. J'espère voir l'équipe réaliser un parcours encore meilleur que l'an dernier, sans brûler les étapes."

Si l'équipe première demeure toujours la vitrine d'un club, il y a les jeunes et la philosophie qui en assurent la pérennité. Ainsi Serge Sarlette, ex-Visé et La Calamine, a-t-il été nommé directeur de l'école des jeunes. "Au sein du club, même si j'adore l'équipe fanion, mon école de jeunes (350) est une priorité. Et, comme l'équipe A, il faut qu'elle soit bien dirigée. Avec une ligne de conduite commune et des valeurs importantes que sont le respect ou la fidélité."

Avec une pelouse remise à neuf, des installations bien délimitées par les nombreux panneaux publicitaires et un major-sponsor amenant une bouffée d'oxygène, le FC Herstal a mis pas mal d'atouts dans son jeu afin de réussir une saison convaincante. Qui débutera le dimanche 27 contre Huy...

En attendant, les nombreux inscrits au souper (dont le bourgmestre Frédéric Daerden ou Michel Faway) ont pu profiter d'une agréable soirée dans la buvette du club.

© DR