Division 3 Amateurs B Giuseppe Salamone a retenu la leçon de l’an dernier. "Aujourd’hui, je refuse toute offre de téléréalité pour me consacrer au foot".

Aujourd’hui aqualien, Giuseppe Salamone, zéro but au compteur, a porté la vareuse herstalienne deux saisons durant. "Avec une montée de P1 à la clé", se souvient l’offensif peu productif l’an dernier en D3. "Je n’ai jamais su trouver mon rythme. En raison de ma participation aux Anges de la Téléréalité , il m’était difficile de garder une bonne hygiène de vie et d’être performant. Il m’arrivait parfois d’être le samedi soir à Strasbourg et à Herstal le dimanche."

Pourtant, les Armuriers ont pu compter sur lui lors de l’emballage final. "J’ai bénéficié d’un crédit total de la part du coach. Même si je n’étais pas super-impliqué, Patrick Fabbri m’a toujours fait confiance. J’ai voulu tout faire, mais j’ai tout fait à moitié… Pour cela, c’était mieux de partir. Cette année, je refuse toute proposition de téléréalité afin de me consacrer au football."

L’ancien avant de Minerois et de Blegny exprime aujourd’hui ses qualités à la Porallée, au sein d’une équipe au brillant parcours. "Quand je jouais comme n°9, j’exploitais moins ma vitesse et la profondeur qu’aujourd’hui sur un flanc. M’empêcher de mettre ces deux qualités en application fait souvent partie des consignes des coachs adverses…"

Dont Patrick Fabbri ! "Je sais que je l’ai parfois déçu l’an dernier. Mais je conserve une très belle relation humaine avec lui et le président Munoz."

Néanmoins, s’il peut jouer un vilain tour aux Armuriers, l’ailier ne s’en privera pas. "Je suis arrivé sur le tard et j’ai eu besoin de temps pour revenir. Le coach m’a laissé souffler, ce qui me permet d’être au mieux pour l’instant. J’ai mis un but et un assist en amical mardi et je ne vous cache pas mon envie de commencer dimanche !"

Pour une confrontation devant mener à du spectacle. "Nous, on mérite notre place en haut de tableau. Et Herstal n’hésite pas à offrir un visage offensif. Si je regrette sa blessure, je suis content que mon ami Mbazoa, le meilleur joueur d’Herstal, soit out ."